3 gros problèmes dans les résultats du quatrième trimestre de Charlotte's Web qui devraient inquiéter les investisseurs

3 gros problèmes dans les résultats du quatrième trimestre de Charlotte's Web qui devraient inquiéter les investisseurs

avril 12, 2020 0 Par admin

La compagnie de cannabis a enregistré une perte pour la deuxième période consécutive.

David Jagielski

Web de Charlotte ( OTC: CWBHF ) a publié ses résultats du quatrième trimestre et de fin d’année le 24 mars. La société a terminé l’année avec un chiffre d’affaires de 94,6 millions de dollars, soit une augmentation de plus de 36% par rapport aux 69,5 millions de dollars annoncés dans 2018. Charlotte’s Web a également déclaré une perte de 15,6 millions de dollars en 2019, contre un bénéfice de 11,8 millions de dollars l’année précédente.

Bien que la société ait affiché un bénéfice au cours de trois de ses cinq derniers trimestres, les deux derniers ont été dans le rouge. Et c’est une tendance qui pourrait se poursuivre, car il y a trois problèmes que les investisseurs devraient considérer avant d’investir dans Charlotte’s Web aujourd’hui.

1. Manque de croissance des revenus malgré davantage de magasins proposant ses produits

Dans un sens, Charlotte’s Web a bien réussi à rendre ses produits disponibles dans plus de magasins à travers le pays. À la fin de 2019, les produits de la société se trouvaient dans 11 000 magasins de vente au détail. Avec sa récente acquisition d’Abacus Health , qui fabrique également des produits à base de cannabidiol (CBD), Charlotte’s Web sera désormais présente dans 15 000 sites.

Et même si c’est une excellente nouvelle, le problème est que le fait d’être dans plus d’emplacements ne s’est pas traduit par des chiffres de vente plus élevés pour l’entreprise. Au 31 décembre 2018, les produits Web de Charlotte se trouvaient dans 3 680 emplacements.

Gros plan d'une plante de cannabis.

Source de l’image: Getty Images.

Bien que la croissance des ventes de 36% soit bonne, elle semble un peu moins impressionnante étant donné que le nombre de portes de vente au détail a triplé au cours de la dernière année. Et au quatrième trimestre seulement, les revenus n’ont augmenté que de 6% par rapport aux 21,5 millions de dollars enregistrés sur le Web de Charlotte il y a un an. Le chiffre d’affaires de 22,8 millions de dollars du quatrième trimestre est également le plus bas enregistré par la société depuis le premier trimestre de 2019, lorsque son chiffre d’affaires était de 21,7 millions de dollars. Pendant ce temps, la présence commerciale de l’entreprise a augmenté pendant cette période.

Ce n’est pas comme si le Web de Charlotte voyait un passage du commerce de détail au commerce en ligne; en 2019, le segment de la vente directe au consommateur représentait 57% du chiffre d’affaires contre 56% en 2018.

2. L’inventaire suggère que l’entreprise a du mal à déplacer le produit

Le numéro d’inventaire de l’entreprise ne fait que confirmer que Charlotte’s Web rencontre des difficultés pour accroître ses ventes. Malgré l’augmentation des revenus, Charlotte’s Web a près de trois fois l’inventaire qu’il avait en stock à la fin de 2018. D’un solde de 24 millions de dollars en inventaire au 31 décembre 2018, ce nombre a grimpé à plus de 64 millions de dollars par la fin de l’année suivante. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que la société a déprécié son inventaire avec une provision d’une valeur de 15,9 millions de dollars en 2019. La majeure partie de la provision est venue au quatrième trimestre où elle a enregistré une charge de 13,9 millions de dollars, dont 12 millions de dollars liés aux produits finis de la société. . Dans les notes de ses états financiers, Charlotte’s Web déclare: « Cette augmentation est principalement due à l’expiration des produits avant les ventes estimées. »

Au cours de l’année précédente, Charlotte’s Web a enregistré une provision pour stocks de seulement 399 000 $. Dans les questions fréquemment posées par la société et répertoriées sur son site Web, Charlotte’s Web affirme que ses produits à base d’huile de chanvre ne devraient subir aucune dégradation pendant un an, s’ils sont stockés correctement. D’autres experts disent également que le cannabis commence à se dégrader autour de la marque d’un an.

Au 31 décembre, l’entreprise détenait pour 37,5 millions de dollars de stocks de chanvre et de graines récoltés. C’est plus du triple des 10,5 millions de dollars qu’elle avait au 31 décembre 2018. Avec une croissance des revenus médiocre, il ne serait pas surprenant que, dans un an, Charlotte’s Web doive à nouveau réduire son numéro d’inventaire.

3. Les dépenses continuent de grimper

Le ralentissement des stocks est un problème, mais lorsqu’il est combiné à la hausse des coûts, il vous reste la probabilité de pertes plus importantes dans les prochains trimestres. Et c’est un problème apparent avec le Web de Charlotte. En 2019, les dépenses d’exploitation de l’entreprise ont doublé, passant de 37,3 millions de dollars à 75,4 millions de dollars. Cela semble encore pire si l’on tient compte des revenus: en 2018, les dépenses d’exploitation ne représentaient que 53,7% des ventes, contre 79,7% en 2019.

Alors que l’entreprise est susceptible de réduire un grand nombre de ces dépenses à la suite de la pandémie de COVID-19 et de la conjoncture économique difficile à venir, c’est devenu un travail beaucoup plus difficile maintenant qu’il ne l’aurait été avant que les coûts de l’entreprise ne soient si gonflés. Dans la section générale et administrative de ses dépenses, l’entreprise a plus que doublé ses dépenses liées au personnel, passant de 13,1 millions de dollars il y a un an à 26,9 millions de dollars l’an dernier.

Les investisseurs doivent éviter le site Web de Charlotte jusqu’à ce qu’il puisse résoudre ces problèmes

Depuis le début de l’année, les actions de Charlotte’s Web ont baissé de plus de 42%. C’est légèrement pire que le Horizons Marijuana Life Sciences ETF , qui a chuté de 40% au cours de la même période. Cependant, son prix relativement bas n’est pas une raison suffisante pour que les investisseurs achètent aujourd’hui des actions de Charlotte’s Web. Tant que l’entreprise ne pourra pas montrer qu’elle augmente ses ventes et qu’elle peut redevenir rentable, il est trop risqué d’acheter, car une économie plus faible en 2020 ne pourrait qu’exacerber le Cannabis stock ‘s problemes encore plus loin.

David Jagielski n’a aucun poste dans aucun des actions mentionnées. Le Motley Fool possède des actions et recommande Charlottes Web Holdings. Le Motley Fool recommande Charlotte’s Web. Le Motley Fool a une politique de divulgation .

« >

Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be

Lire Plus