Des cheveux pour lutter contre la marée noire à l’île Maurice

Des cheveux pour lutter contre la marée noire à l’île Maurice

août 14, 2020 0 Par admin

Plus de 20 jours après que le bateau Wakashio s’est échoué au large de l’île de Maurice, il y a urgence à protéger l’environnement et éviter que la marée noire ne s’étende encore davantage. Pour la contenir, des ONG utilisent des cheveux ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, un kilo de cheveux peut retenir huit litres de carburant. Les deux vidéos qui illustrent cet article nous montrent l’étonnante efficacité des cheveux contre les marées noires.

Alors que tout le bateau échoué au large de l’île Maurice a été pompé, les autorités locales ont annoncé qu’environ 800 tonnes de fioul se sont déversées dans l’océan. L’urgence est maintenant de contenir la marée noire afin d’éviter autant que possible que des nappes d’hydrocarbures s’échouent sur les côtes.

Pour rappel, le Wakashio contenant, entre autres, 3.800 tonnes de fuel et 200 tonnes de diesel, s’est échoué le 25 juillet 2020, sur la Pointe d’Esny, au sud-est de l’île Maurice, en zone maritime protégée interdite, souillant les récifs coralliens, mangroves et lagons. Si l’aide internationale a du mal à se mettre en marche, des ONG se sont rapidement mobilisées. Conscientes de la nécessité d’une action urgente et concrètement réalisable, elles ont immédiatement lancé un appel mondial à la collecte de cheveux qui seront utilisés pour la confection de boudins flottants. Traditionnellement, ces boudins sont composés de chanvre, de tissus et de paille de canne à cheveu est un adsorbant naturel d’hydrocarbures, qui laisse passer l’eau, pouvant adsorber jusqu’à huit fois son poids en hydrocarbures du fait de ses propriétés, étant hydrophobe et oléophile. Après adsorption, il pourrait y avoir réutilisation dans des centres de traitement de déchets adaptés. Actuellement, ces ONG, en collaboration avec des scientifiques internationaux et l’aide du gouvernement français, analysent les écosystèmes les plus sensibles et spécifiques de l’île Maurice à préserver en priorité (mangroves, coraux, lagons). 

Sur l’île Maurice, des coiffeurs se sont organisés pour collecter des cheveux. Des ONG de plusieurs pays, dont la France, organisent également une récolte inédite de cheveux et toute la logistique nécessaire pour les acheminer sur place.

En France, on soulignera l’initiative de James Taylor et Clément Baldellou, cofondateurs de Capillum – recyclage du cheveu -, qui ont décidé de s’investir, bénévolement, dans cette opération exceptionnelle et inédite. Tous deux ont lancé un appel auprès de tous les coiffeurs français, européens et, même, mondiaux. Le retour a été immédiat. Leur partenaire logistique Urby, filiale de La Poste et de la Banque des Territoires, contribue à l’opération avec ses entrepôts situés dans plusieurs villes de France afin que les coiffeurs y déposent leurs sacs de cheveux.

Si cette initiative vous intéresse et souhaitez donner vos cheveux, rendez-vous sur le site de Capillum qui répondra à toutes vos questions et vous renseignera sur les points de collecte dans l’Hexagone. Et sachez que tous les cheveux sont les bienvenus ! Peu importe leurs caractéristiques, (teintés, courts, longs, bouclés, raides, crépus, et toute


Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus