Isolation thermique répartie

Isolation thermique répartie

mai 4, 2019 0 Par admin

L’isolation destinées à rendre une maison énergiquement performante. Alors que les deux autres méthodes consistent à isoler le bâti par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE), l’ITR n’ajoute aucun ponts thermiques et les défauts d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment.

L’isolation thermique répartie : quels matériaux adaptés ?

Les monomatériaux, ou systèmes « béton cellulaire, de béton de pierre ponce…, leurs propriétés isolantes sont dues à la quantité d’air emprisonnée dans leurs alvéoles ou cellules et aux fortes épaisseurs appareillées. Il faut ainsi employer des blocs de plus de 35 cm, pour atteindre ou dépasser la béton de perlite, de polystyrène expansé… selon le concept.

Des pluri-matériaux pour la construction bois

Une maison construite entièrement en bois (massif et/ou dérivé) ne présente pas des qualités d’isolation et d’inertie thermiques suffisantes. Pour atteindre les standards de l’ITR, la structure se réalise en ménageant des vides que l’on remplit à l’avancement de matériaux naturels, tels le chanvre ou la paille. Ce secteur en pleine expansion se caractérise par une grande diversité de solutions constructives. Mais avec des résultats parfois très mitigés, en particulier chez les auto-constructeurs n’ayant pas les connaissances et la maîtrise techniques nécessaires.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi


Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus