Le CBD est-il vraiment approuvé par la FDA?

Le CBD est-il vraiment approuvé par la FDA?

février 9, 2020 0 Par admin

La réponse est compliquée, très fluide et évolue chaque jour.

Développez votre entreprise, pas votre boîte de réception

Restez informé et rejoignez notre newsletter quotidienne maintenant!

Sera utilisé conformément à notre Politique de confidentialité

Le CBD est-il vraiment approuvé par la FDA?

Crédit d’image: seksan Mongkhonkhamsao | Getty Images

4 min de lecture

Les opinions exprimées par les contributeurs Entrepreneur sont les leurs.

L’industrie du CBD croît à un rythme étonnant. Selon un rapport de Cowen Inc publié le 25 février 2019 ., une banque d’investissement multinationale indépendante et une société de services financiers, « Le marché américain du CBD pourrait représenter une opportunité de 16 milliards de dollars d’ici 2025. » C’est extraordinaire pour une industrie où la production de chanvre vient de devenir légale au niveau fédéral il y a moins de deux ans dans le cadre du Farm Bill de 2018.

Mais la croissance et la trajectoire explosive qui ont suivi ont également surpris les régulateurs. La Food and Drug Administration (FDA), qui dispose normalement de suffisamment de temps et d’avis lorsqu’elle réglemente un nouveau secteur, tente de réagir rapidement à un train qui a déjà quitté la gare à une vitesse vertigineuse.

Comment en sommes-nous arrivés là et où allons-nous?

La position de la FDA sur les suppléments

Pour comprendre la position de la FDA sur le CBD, il est d’abord nécessaire de comprendre le paysage des suppléments et comment la FDA exerce sa juridiction dans ce secteur.

Bien que la FDA ait un pouvoir réglementaire sur les compléments alimentaires, ils relèvent d’un ensemble de directives différent de celui traditionnel produits alimentaires ou médicaments. Les suppléments doivent être conformes aux réglementations de la FDA lorsqu’ils sont produits en ce qui concerne la sécurité des ingrédients, la pureté, les normes de fabrication, les allégations relatives à la santé et quels ingrédients peuvent ou ne peuvent pas être inclus, etc., mais la FDA n’a pas le pouvoir d’examiner les compléments alimentaires. pour la sécurité et l’efficacité avant leur commercialisation, «  selon le site Web de la FDA .

Malheureusement, cela crée un système où la FDA n’examine pas et n’approuve pas les compléments alimentaires mais prend des mesures coercitives contre ceux qui violent les réglementations – tels que faisant de fausses allégations de santé . Cela se traduit par la FDA jouant le rattrapage après que les consommateurs ont déjà pur chassé et consommé ces produits, puis il y a une plainte.

CONNEXES: Mitch McConnell exhorte la FDA à assouplir la réglementation CBD «Dans les 120 jours»

Bien que la FDA ait un pouvoir réglementaire sur les suppléments, la FDA déclare , » que les compléments alimentaires n’ont pas besoin d’être approuvés par la FDA avant d’être commercialisés, et les fabricants et les distributeurs n’ont pas besoin de l’approbation de la FDA pour vendre leurs compléments alimentaires. « Cela signifie que les suppléments nutritionnels, comme ceux qui remplissent les étagères des magasins comme Whole Foods ou GNC, ne sont pas approuvés par la FDA.

Entrez CBD

Le paysage des suppléments devient plus compliqué lorsque CBD entre dans le mix. Le La FDA a stipulé , « que les produits THC et CBD sont exclus de la définition des compléments alimentaires. » Quoi !? Le CBD ne peut donc pas être inclus dans les suppléments? La réponse est compliquée, change et évolue rapidement.

Un article de juillet 2019 par Amy Abernethy, MD, Ph.D., sous-commissaire principale et Lowell Schiller , JD, commissaire associé principal pour les politiques à la FDA, a cité une «approche à l’échelle de l’agence, intégrée et collaborative pour aborder la réglementation des produits fabriqués à partir de CBD qui relèvent de notre juridiction».

Alors que la FDA continue de compiler des données scientifiques sur le CBD pour éclairer un cadre réglementaire plus large, ils ont sévi contre les entreprises faisant de fausses allégations santé ou qui vendent des produits trompeusement mal étiquetés, contenant peu ou pas de CBD du tout. Cela semble être le statu quo actuel : la FDA travaille à mieux comprendre les composés cannabinoïdes afin qu’ils puissent administrer correctement les nouvelles directives et les mises à jour. La semaine dernière, une nouvelle législation a été introduite qui pourrait obliger les régulateurs fédéraux à traiter le CBD dérivé du chanvre comme complément alimentaire.

Ce que l’industrie du CBD peut faire

Alors que le Congrès délibère et que la FDA continue de recueillir des informations sur le CBD et partage ses recherches avec l’industrie, le CBD et tous les autres Les sociétés de suppléments doivent prouver aux consommateurs qu’ils fabriquent des produits avec intégrité et transparence totale. Cela peut être clairement démontré en investissant dans un large éventail de vérifications pour tout ce qu’ils produisent. Plus précisément, les consommateurs doivent rechercher des produits de bien-être testés en laboratoire par un tiers indépendant, certifiés sans OGM, certifiés TruID et fabriqués dans une installation de qualité alimentaire certifiée GMP. Notre responsabilité dans l’industrie est d’aller au-delà de la réglementation actuelle afin de fournir des produits sûrs et contenant exactement ce qu’ils disent faire. Il est essentiel de renforcer la confiance des consommateurs dans les marques et les personnes derrière afin qu’ils puissent décider quel supplément acheter.

Après tout, nous ne parlons pas d’un nouveau gadget de consommation, nous parlons de quelque chose que les consommateurs mettent dans leur corps. Quand quelqu’un fait confiance à une entreprise pour améliorer son bien-être, cela représente la plus haute responsabilité pour notre industrie.

Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be

Lire Plus