Les produits végans dans le collimateur de la répression des fraudes

Les produits végans dans le collimateur de la répression des fraudes

février 23, 2020 0 Par admin

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a mené une large enquête dans 374 établissements de la France entière.

De plus en plus de consommateurs remettent en question la référence animale - comme ici le mot «lait» - pour les produits vegan.
De plus en plus de consommateurs remettent en question la référence animale – comme ici le mot «lait» – pour les produits vegan. Alexis Sciard /IP3 PRESS/MAXPPP

«Lait de chanvre», «filet végétal façon canard», «bacon végétal», «Roquefort» mais sans une goutte de lait… Certains consommateurs y perdent leur latin lorsqu’ils déambulent dans les allées des grandes surfaces, où les produits végans et végétariens occupent désormais des rayons entiers. Ils pensent boire du lait de vache, manger un fromage de brebis ou un morceau de viande de bœuf mais il n’en est rien. Au pays des mille fromages, où chaque terroir est fier de ses spécialités gastronomiques, les appellations, abusives dans certains cas, peuvent induire les amateurs de gastronomie tricolore en erreur.

Pour éclairer leur choix, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), une administration rattachée au ministère de l’Économie et ayant pour but la protection du consommateur, a mené une large enquête dans 374 établissements de la France entière. Il s’agissait, pour les trois quarts d’entre eux, de grandes surfaces ou de magasins spécialisés,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment


Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus