Made in France : ifa se lance dans le textile en chanvre

Made in France : ifa se lance dans le textile en chanvre

décembre 30, 2019 0 Par admin

Ifa pour « inspiration, fabrication, artisanat ». Une combinaison que les deux créateurs de cette jeune marque textile, Louis Branger et Lucas Thivolet Conde-Salazar, ont mis plusieurs mois à mettre en place avant de pouvoir sortir leurs deux premiers modèles unisexes de vestes en fibres naturelles de chanvre.

Le chanvre dans le textile, un savoir-faire à (re)découvrir

« Néophytes dans la confection vestimentaire mais passionnés de mode, Lucas et moi avons découvert un peu par hasard le chanvre au cours d’un voyage dans les environs de Biarritz. Nous nous étions arrêtés devant Couleur chanvre, une marque de linge de maison à Saint-Jean-de-Luz », raconte Louis Branger. Surpris par la souplesse et la douceur de cette matière réputée pour sa solidité, les deux amis diplômés d’économie à la Sorbonne imaginent utiliser le chanvre pour confectionner des vestes. « Nous réfléchissions à un projet entrepreneurial dans le textile, avec dans l’idée d’aller vers une mode plus responsable. Mais nous n’avions absolument pas pensé au chanvre, poursuit Louis Branger. Après quelques recherches, nous nous sommes aperçus de tout le potentiel de cette matière naturelle, à la fois intelligente et écoresponsable. »

Et ifa n’est pas la seule marque à s’intéresser au chanvre. Si la filière textile en est encore à ses débuts en ce qui concerne cette matière, les initiatives se multiplient. Ainsi en 2018, Atelier Tuffery a sorti le premier jean made in France en chanvre , fruit d’une collaboration de deux ans avec la coopérative lotoise VirgoCoop.

« Faire renaître une filière n’est pas sans peine. Il y a encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir utiliser un tissu 100 % chanvre français de qualité. Nous nous sommes rapprochés dès nos débuts de VirgoCoop et de l’association Lin et chanvre bio pour aider à la recherche et développement de fibres longues pour un tissu de meilleure qualité », reprend Louis Branger.

Ifa s’est rapproché de VirgoCoop et de l’association Lin et chanvre bio pour aider à la recherche et développement de fibres longues pour un tissu de meilleure qualité.
– ifa-creation.fr

chanvre roumain, production française

Bien que la France soit l’un des premiers producteurs mondiaux de chanvre, les entreprises de tissage et de filatures de cette fibre ont déserté le territoire. Ifa se fournit donc en Roumanie, auprès du producteur de fils de chanvre Cavvas. « Nous aimerions retrouver cette qualité de fil, à la fois doux et résistant, en France. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’équivalent », regrette Louis Branger.

En revanche, toutes les autres étapes de fabrication se passent en France. « Pour cette première collection, nous nous sommes associés à L’Ascenseur, un atelier de confection basé à Merville, au coeur du bassin textile historique des Hauts-de-France. Créé en 1920, L’Ascenseur est spécialisé dans le vêtement de travail, un choix crucial selon nous », assure l’entrepreneur. Quant aux prototypes, ils ont été réalisés avec l’aide de deux couturiers.

L’intérieur des vestes est habillé d’un empiècement artistique rendant hommage aux peintres Frida Kahlo et Sonia Delaunay. Une pièce réalisée exclusivement pour ifa par des artistes des Beaux-Arts.
– ifa-creation.fr

L’intérieur des vestes est habillé d’un empiècement artistique rendant hommage aux peintres Frida Kahlo et Sonia Delaunay. Une pièce réalisée exclusivement pour ifa par des artistes des Beaux-Arts.

Petites séries

Au lancement de sa marque fin octobre, ifa a opté pour un système de précommandes sur Ulule , comme ont déjà pu le faire d’autres jeunes marques de mode telles que Perús ou Pachamama . Ces premiers acheteurs bénéficient d’un prix réduit, à 290 euros la veste au lieu de 350 euros et la jeune pousse a récolté plus de 9.000 euros.

« Nous commençons par des séries limitées de 100 unités pour chacun des deux modèles de vestes proposés. A la suite du succès de la campagne [NDLR : l’objectif a été atteint à mi-parcours], nous en lancerons une deuxième courant 2020 », explique Louis Branger. De cette façon, les créateurs d’ifa limitent les stocks et les besoins en fonds de roulement. « C’est aussi l’un des avantages de travailler avec un atelier comme L’Ascenseur, qui adhère à notre projet et accepte de produire en petites séries pour les vestes ifa. »

La jeune marque travaille déjà sur de nouveaux modèles, avec des coloris autres que le blanc cassé et le bleu marine pour ses vestes. Une salopette en chanvre est également à l’étude.


Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus