Top 10 des origines de noms de drogue, pour se cultiver comme le chanvre

Top 10 des origines de noms de drogue, pour se cultiver comme le chanvre

mars 16, 2020 0 Par admin

Après vous avoir parlé des effets des drogues sur l’organisme, et après avoir donné quelques réponses aux questions sur la drogue, on vous parle des noms de celles-ci, parce que c’est pas forcément le genre de choses qu’on apprend à l’école et que nous ça nous intéressait. Si vous avez d’autres infos ou qu’on s’est gouré quelque part, n’hésitez pas à nous en informer avec courtoisie. Et évidemment on ne le répétera jamais assez : la drogue c’est MAL.

1. Cannabis

Alors l’origine du nom du cannabis, d’un côté c’est tout con, et d’un autre côté on n’y avait jamais pensé. En fait, ça vient du grec kánnabis (je vous épargne l’alphabet grec), qui veut dire « chanvre », soit la plante qu’on cultive pour la production du cannabis. C’est assez logique finalement.

2. Marijuana

Autre nom donné à la weed, « marijuana » était d’abord le nom d’un mélange de plantes utilisé par les Mexicains pour soigner certaines maladies. Au début du 20e siècle, beaucoup de Mexicains ont migré aux Etats-Unis, emportant avec eux un peu de cannabis, et les Américains ont appelé la drogue marijuana en référence au mélange de plante des Mexicains. Par contre, on ignore pourquoi le mélange était appelé comme une certaine Marie-Jeanne.

3. Morphine

La drogue qui a, entre autres, des effets antalgiques et provoque une somnolence passagère, a emprunté son nom à Morphée, le dieu des rêves dans la mythologie grecque. Elle a ce nom-là depuis sa découverte au début du 19e siècle. Ils savaient trouver des noms classes, les gars.

4. Valium

On reste dans la thématique des drogues qui foutent un bon coup de barre et donnent envie de pioncer avec le valium, qui tire son nom du latin « valeo », qui veut dire « vigoureux ». En gros, si on prend du valium, on se porte bien (ce qui n’est pas tout à fait vrai hein). Certaines sourcent rapprochent plutôt le nom valium du latin « vale » qui veut dire « au revoir », « adieu » ou « bonne nuit », mais c’est moins évident.

5. Cocaïne

Là c’est un peu plus connu quand même : la cocaïne tire son nom de la feuille de coca dont elle est issue. La feuille de coca est utilisée depuis des siècles dans les Andes, mâchée ou infusée, pour réduire la fatigue. Et oui, il y avait bien de la cocaïne dans le Coca-Cola jusqu’en 1929 (la légende urbaine est vraie).

6. Le crack

Ce dérivé hyper addictif de la cocaïne tire son nom du bruit qu’il produit quand on le chauffe : il fait des petits « crac ». Ça serait presque mignon si ce n’était pas une saloperie qui détruit très rapidement les consommateurs.

7. Ecstasy

Ici, c’est pas très compliqué : ecstasy vient du grec « ekstasis », qui signifie « l’extase », ou « le transport ». Plutôt bien trouvé pour une drogue qui provoque une grande euphorie et donne le sentiment d’être transporté hors de la vie quotidienne.

8. Amphétamines

Cette famille de drogues pourrait tirer son nom d’un mot grec, du genre « amphetos » qui voudrait dire « grosse énergie », mais pas du tout. En fait c’est une contraction de « méthyle » et « phényléthanamine », des molécules. En ajoutant un « a » devant et en contractant bien tout ça, on obtient « amphétamine ». Oui, c’est pas évident si on ne le sait pas.

9. Opium

Il vient du latin « opium », qui vient lui même du mot grec qui se prononce « opium » et qui désigne « le jus, le suc ». Encore une fois, c’est tout à fait logique puisque l’opium est le jus qu’on obtient en coupant le pavot (qui est une plante, pour ceux qui l’ignoraient). Finalement ils sont assez carrés dans le monde des drogues.

10. Sinsemilia

On finit avec une petite exception, puisque la sinsemilia n’est pas à proprement parler une drogue mais une technique de culture du cannabis. Elle prend son nom de l’espagnol « sin semillas », qui veut dire « sans graine », parce que la technique consiste à avoir des plantes femelles non fécondées, qui vont ainsi concentrer leur énergie dans la production des têtes qui seront plus fournies en THC, plutôt que dans la production de graines qui prennent une grosse partie de son énergie. Pour ceux qui ont maté Narcos : Mexico, ça doit leur rappeler des souvenirs.


Huile de CBD peut aider pour vos maux. Visite HuileCBD.be


 
Lire Plus